Quand on veut acheter un matelas pour son bébé, de nombreuses questions s’imposent à nous, car nous avons tous la crainte que nos chères petites têtes blondes passent de mauvaises nuits. Parmi toutes ces questions, on retrouve entre autres : quelle est l’épaisseur idéale pour un matelas bébé ? Il est difficile de répondre à cela en donnant une réponse en quelques mots, car l’épaisseur dépend de plusieurs facteurs. C’est pour cela que nous prenons le temps de vous répondre en détail dans cet article.

Les épaisseurs à prendre en compte

On ne peut pas simplement affirmer que telle ou telle épaisseur est la bonne, sans rentrer dans des détails un peu techniques, car l’épaisseur du matelas va dépendre des différentes caractéristiques du matériau qui doit pouvoir supporter dans la durée, le poids de notre enfant. L’épaisseur d’un matelas dépend donc de plusieurs critères. Dans les grandes lignes, en premier, il faut d’abord porter son attention à la matière principale qui compose le cœur du matelas (latex, mousse polyuréthane, ressorts). Ensuite, il faudra faire également attention au garnissage de la couche d’accueil du matelas (composition et épaisseur), qui influencera bien sûr le confort, mais également la longévité de votre matelas.

Nous touchons ici un premier piège à éviter lors de vos comparatifs et votre choix. En effet, vous ne devez pas prendre en compte l’épaisseur du matelas total, mais seulement l’épaisseur du matériau qui compose le cœur du matelas. Car c’est seulement cette épaisseur qui va avoir un impact sur le bon maintien et soutien du corps du dormeur au fil du temps.

Par exemple, vous serez certainement étonné de trouver pour des matelas bébé de 12 cm d’épaisseur au total, une très grande variété d’épaisseur de la matière centrale. Cela pourra aller de 8 cm pour des matelas standard non déhoussables, auxquels le fabricant aura ajouté 2 cm de garnissage de chaque côté, à 11 cm pour des matelas déhoussables munis d’une housse tendue sans aucun garnissage, pour faciliter le lavage en machine.

Pour les matelas bébés, bien sûr, les modèles déhoussables sont vivement conseillés en matière d’hygiène.

La densité

Une fois que vous avez choisi la matière principale qui compose votre matelas, il faut prendre en compte la densité de celle-ci. La densité, c’est le poids en kg pour 1m³ de matière, quelle qu’elle soit. À partir de là, on peut dire que plus la densité est grande, plus le matériau est lourd et plus il est dense. En matière de matelas, la qualité et la densité sont des critères proportionnels. C’est-à-dire que plus la densité sera importante et plus votre matelas sera de bonne qualité. Une densité élevée est donc un gage de fiabilité.

En effet, plus il y a de matière et plus le produit sera durable dans le temps et sera capable de conserver ces propriétés initiales. À l’inverse, plus le matériau sera léger et peu dense, plus le matelas va avoir tendance à se déformer, et se tasser rapidement sous l’effet du poids du corps. Par conséquent, pour garder une hauteur de matelas raisonnable, il faut miser sur une densité suffisamment élevée. Car, moins il y a de densité, plus il faudrait normalement compenser avec une épaisseur de matelas plus importante.

L’épaisseur idéale pour un matelas en mousse

En ce qui concerne les matelas pour bébé, la mousse reste le matériau le plus utilisé. Il représente environ 80% du marché actuel. C’est pourquoi certains fabricants jouent sur la qualité des matériaux et l’épaisseur du noyau pour proposer des prix attractifs. Pour pouvoir choisir correctement, vous devez savoir d’une part qu’un matelas en mousse demande toujours plus d’épaisseur que le latex qui est en moyenne 2 fois plus dense. Et d’autre part, que l’épaisseur du noyau (âme) comme nous l’avons vu plus haut est primordial, ne vous laissez donc pas « avoir » par l’épaisseur totale du matelas, mais prenez le temps de chercher dans la fiche technique du produit, l’épaisseur et la densité de la matière centrale.

Pour un matelas bébé, nous conseillons si possible un minimum 10 cm de noyau, et une densité supérieure à 28 kg/m³.

Pour information, par la suite, pour un matelas enfant (entre 3 et 12 ans), il faudra un matelas capable de soutenir un poids très variable allant de 13 kg à environ 45 kg. Pour un confort et un soutien optimal, l’épaisseur de la mousse centrale devrait être dans l’idéale de minimum de 14 cm et cela pour une densité minimum de 32 kg/m³.

L’épaisseur idéale pour un matelas en latex

À la différence de la mousse, la densité du latex a un impact direct sur le confort d’un matelas, moins il y a de matière et plus le matelas sera souple à l’inverse plus il y en a et plus le matelas sera ferme. Sa forte densité permet de faire des matelas un peu plus fins que ceux en mousse tout en gardant une grande qualité de confort et de durabilité dans le temps.

Pour les bébés, qui sont légers, vous aurez besoin d’une densité assez faible pour du latex. Néanmoins, il est important de ne pas trop descendre tout de même. Une densité comprise entre 55 et 65 kg/m³ avec une épaisseur de 8 cm d’âme minimum, sera tout à fait satisfaisante.

Tandis que par la suite, pour les enfants situés entre 3 et 12 ans, comptez un minimum de 12 cm d’épaisseur du noyau avec une densité comprise entre 65 et 75 kg/m³.

L’épaisseur idéale pour un matelas à ressorts

Le marché du matelas bébé est dominé par la mousse, suivie par le latex. Puis, vous pourrez également trouver quelques modèles de matelas à ressorts pour les bébés, mais nous trouvons que le poids d’un bébé n’est pas suffisamment important pour que l’efficacité des ressorts se fasse sentir.

Nous vous recommandons donc simplement de les éviter pour leurs manques de confort, quelles que soient leurs épaisseurs. La majorité dans cette catégorie, propose un contact tout simplement dur, à ne pas confondre avec de la fermeté.

Par contre pour les enfants, ils restent tout à fait envisageables. Voici quelques conseils pour bien choisir un matelas à ressorts. Il vous faudra faire attention à la hauteur des ressorts, car plus le ressort est fin, moins il fait preuve de souplesse et moins il apporte de confort.

À l’inverse plus il est épais et plus il confère de confort au matelas. Nous vous recommandons si possible de plutôt de choisir si possible un matelas dont l’épaisseur minimum sera de 22 cm au totale, c’est une bonne épaisseur pour les matelas à ressorts.

Il vous faudra également privilégier les ressorts ensachés et aussi prendre en compte leurs nombres, car plus il y en a, plus le maintien sera précis. A contrario, moins il y a de ressorts est moins il y a de précision dans le soutien du corps. Le nombre de ressorts dépend donc de leurs diamètres. Dernier point important concernant les ressorts ensachés, ils offrent une meilleure souplesse, un meilleur maintien et une très bonne indépendance de couchage.

Comme vous avez pu le constater, il n’y a pas de réponse simple à la question de l’épaisseur idéale pour un matelas bébé. Il faut tenir compte de beaucoup de critères, qu’il vous faudra souvent aller dénicher dans la fiche technique du matelas. Maintenant, vous avez toutes les cartes en main pour faire le bon choix de couchage, pour votre bébé, mais également pour « son matelas de grand » qui suivra.

Trustpilot